Edition n°7 - 2017


Soirée pop-rock-électro

03/02/2017 -19h30 - Café La Pêche, Montreuil

Nous ouvrons cette septième édition dans une ambiance Rock'N'Roll avec le groupe Mustang.

 

C’est un trio de fortes têtes à une étincelle d’embraser les foules. Jean Felzine (chant – guitare), Johan Gentile (basse) et Remi Faure (batterie) n’ont rien en commun avec les brocanteurs cambrés sur un âge d’or rock’n’roll au point de s’en coincer les vertèbres. Avec leurs deux premiers albums, A71 (2009) et Tabou (2011), ils ont contribué à fouetter les hanches d’un rock français qui avait rarement eu affaire à de tels esthètes.

 

Lingus, Upseen et E.T.C se sont succédé sur scène: difficile pour le jury de les départager. Ce sera finalement Lingus qui sera gagnant de la soirée, nous les retrouvons lors de la finale à l'Embarcadère.

 

Vous pouvez retrouver la vidéo de la première partie ici et la vidéo du concert de Mustang avec une interview réalisée par les jeunes de l'Office Municipal de la Jeunesse d'Aubervilliers ici.

 

Soirée chansons françaises

08/02/2017 -19h30 -  Scène du Canal, Paris

En chansons françaises, c'est David Lafore que nous accueillons.

 

Interprète effronté, chanteur nonchalant, David Lafore a la voix ronde et le verbe haut. Ses textes se permettent l'incisif et la simplicité. Avec une retenue presque virginale, il se permet les pires impudeurs. Homme de scène, Lafore se débarasse des clichés du chanteur pour révéler ses ambitions d'un stand-up trans genre, où rock, théâtre et absurdités se fondent en un seul homme.

 

Valentine s'est qualifiée pour la finale en remportant la catégorie Chansons françaises, face à Anto et le groupe Quel nom !

 

Vous pouvez retrouver la vidéo de la première partie ici et la vidéo du concert de David Lafore avec une interview réalisée par les jeunes de l'Office Municipal de la Jeunesse d'Aubervilliers ici.

  

Soirée musiques du monde

10/02/2017 -19h30 -  Espace Renaudie, Aubervilliers

Ambiance africaine à l'espace Renaudie avec la formation Mvetkora de Sally Nyolo et Djéli Moussa Diawara.

 

Avec l’album Mvetkora, Sally Nyolo et Djeli Moussa réalisent une rencontre exceptionnelle : celle de deux instruments, le mvet porteur de l’histoire du peuple fang et de la kora, l’instrument phare de la musique mandingue. La magie vient de ce croisement original, inattendu et réussi, valorisant tout à la fois l’improvisation, la légèreté délicate de la kora et la puissance rythmique et harmonique du mvet.

 

C'est le groupe Michèle qui s'est qualifié pour la finale du Tremplin. Avec de très belles prestations, les groupes Afrikavi et Ebène Project ont également fait vibrer la salle.

 

Vous pouvez retrouver la vidéo de la première partie ici

Rencontres professionnelles

14/02/2017 - 14h - Cinéma le Studio, Aubervilliers

Synopsis : après un échec aux concours d’entrer à l’orchestre symphonique de São Paulo, Laerte voit tous ses rêves de devenir un grand violoniste briser. C’est alors que l’opportunité d’enseigner sa pratique à Heliópolis, la plus grande favela de la ville, s’offre à lui. Comment insérer le violon dans un univers et un quotidien hostiles, rythmés par des gangs et du trafic de drogues ? Laerte va se servir de la musique pour créer des liens avec ces adolescents éprouvés, tisser des liens forts avec eux et même découvrir des talents insoupçonnés chez certains. Pour Laerte comme pour ses élèves, leur vie va changer à tout jamais.

 

 

Le film - projeté en VOSTFR, est suivi d’un échange avec les altistes Daniel Marcano et Aimar Ortiz, originaires du Vénézuela, ayant profité d'un programme d'aide aux enfants basé sur l'apprentissage collectif de la musique.

 

Séance gratuite.

Soirée musiques urbaines

16/02/2017 -19h30 -  Scène du Canal, Paris

C'est la rappeuse Casey qui inaugurera la soirée musiques urbaines du Tremplin 2017.

 

Avec un franc-parler de franc-tireur, une aisance littéraire de tribun, Casey déploie une radicalité de propos rarement entendue dans le troupeau de rappeurs qui tentent bon gré mal gré de survivre à la déconfiture du marché du disque, mortelle pour beaucoup. Avec dernier album solo Libérez la bête (2010), Casey bondit une nouvelle fois à la gorge de ceux qui la répugnent. La bête est lâchée, elle n'est pas prête à capituler !

 

C'est Soab qui a remporté la victoire dans la catégorie Musiques urbaines, après près de 40 minutes de délibération du jury ! Difficile, en effet, de départager Soab, Maken's et Little J !

 

Soirée soul-jazz-funk

17/02/2017 -19h30-  Dynamo banlieues bleues, Pantin

C'est le groupe de Funk Blackfoxy qui assurera la seconde partie de soirée.

 

Les influences diverses qui constituent l’ADN de Blackfoxy sont issues de la culture de nos quartiers populaires dans lesquelles les musiciens ont grandi. Leurs œuvres ont été ciselées de manière artisanale, à l’ancienne, en faisant référence à une période de l’histoire de la musique afro-américaine de 1970 à 1985. Blackfoxy c’est du funk, de la soul, du disco, du jazz funk et du tube en mode dance floor avec une touche électro et ragga.

 

Nous avons pu assister au show de 3 groupes amateur, dans des univers différents: NoélieOr-Sha et Idéograms. C'est finalement Idéograms qui a remporté la soirée Jazz-soul-funk.

 

Vous pouvez retrouver la vidéo de la première partie ici et celle de l'interview de quelques membres du groupe Blackfoxy ici.

 

Soirée musiques classiques

10/03/2017 -19h30 - Eglise Notre Dame des Vertus, Aubervilliers

Programme:

- Haydn, Quatuor à cordes op.74 n°3 « Le cavalier »

- Ravel, Quatuor à cordes en fa majeur

Formé en 2015, le Quatuor Yako bénéficie des conseils de grands maîtres au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, au CRR de Paris et depuis 2016, à la Hochschule de Munich. Le Quatuor est lauréat du concours de la Fnapec en mars 2016 et bénéficie du soutien de Mécénat Musical Société Générale. En novembre 2016, il intègre la résidence ProQuartet. 

 

Hors concours, cette soirée laisse la place à plusieurs groupes désireux de nous faire écouter leur travail. Elle se poursuit par un concert d'un groupe de musiques de chambre.

 Une production ProQuartet-Centre européen de musique de chambre

Finale

15/03/2017 -19h30 - Embarcadère, Aubervilliers

Les groupes sélectionnés dans chaque catégorie se sont retrouvés une dernière fois sur scène pour être départagés. 

 

Pendant que le jury délibérait, le rappeur 3010 a enflammé l'Embarcadère !

 

C'est finalement le groupe Michèle (musiques du monde) qui a conquis le jury et qui remporte le titre de vainqueur de la grande finale. Un grand bravo à eux ainsi qu'à tous les participants du Tremplin.

 

Né à Trappes, le rappeur 3010 se met au rap à l’âge de 12 ans. Deux ans plus tard, il emménage à Aubervilliers et commence à composer ses propres sons sous le nom de Simon Emoes. À partir de 2009, il crée et intègre l'équipe Eddie Hyde avec Pesoa, et entre dans le collectif Skwere. Ce sont les deux mixtapes Premium I et Premium II, sorties en 2011 avec DJ Battle, qui attirent l'attention sur lui. Signé par Polydor, le rappeur sort en 2013 le titre Ma Paire, puis l'EP Program. En 2015, il sort son premier album NEMO.